WiKiroman

Pierre-Alain Chambaz

Et que l’Allemagne fut longtemps le plus farouche partisan, en Europe de l’absolutisme. Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler ce proverbe chinois « Si la personne est âgée, son cœur ne l’est pas ». Pour paraphraser Camus, j’ai tendance à penser qu’à ne pas nommer les rigidités de notre marché du travail on ajoute au malheur des chômeurs. À cette époque, le protestantisme ne pouvait trouver d’autre base qu’une base religieuse. Les révolutions qui, en France, ont disparu depuis 1871, n’ont pas fait le welfare state, l’impôt sur le revenu, ni même le régime démocratique français. Pourtant, l’enjeu n’est pas la nécessité de le retirer, ou le reformuler. Considérons alors, dans le domaine vaguement et sans doute artificiellement délimité de l’ « imagination », la découpure naturelle que nous avons appelée fabulation, et voyons à quoi elle peut bien s’employer naturellement. C’est aussi oublier que l’Allemagne a connu ses révolutions en 1848 ou en 1919, qui ont été manquées, mais qui ont conduit, elles aussi, à des « réformes par le haut. Pas la peine d’en rajouter : à Davos, c’est l’Europe qui inquiète, et cela risque de ne pas s’arranger de sitôt. Envie de réaliser un essai virtuel des nouvelles smart ? Y a-t-il rien de plus ridicule au monde que de voir le Français, qui se pose en champion du progrès, refuser à la femme les libertés les plus élémentaires tandis qu’il place humblement sa vie politique, civile, et sociale sous les pieds d’un crétin qui s’appelle le prêtre, lequel est l’agent d’un autre crétin qui s’appelle le pape, lequel est l’agent de cet immonde assemblage de sottises et d’infamies qui s’appelle la réaction internationale ! Nous serions dès lors dans ce que les Anglo-saxons qualifient de « uncharted territory », soit l’équivalent de ce que nous ancêtres appelaient les « terres inconnues », à l’époque où la planète était encore inexplorée. La première est censée immuable. Mais par la nature des choses cette arme est refusée à ceux qui attaquent une opinion dominante ; ils courraient un danger personnel à s’en servir, et n’y eût-il pas danger, ils ne feraient par là que discréditer leur cause. La vie répugne à se représenter et à affirmer la mort. Si elle change, elle oublie aussitôt qu’elle a changé ou n’avoue pas le changement. La forme qu’elle présente à n’importe quel moment prétend être la forme définitive. Il a un dessein principal de retrouver Aristote dans Plotin, dans Proclus ; il s’attache à prouver que la doctrine fondamentale des Ennéades n’est autre que celle de la Métaphysique, et, quant à Proclus, il se complaît à le montrer flottant entre Platon et Aristote, entre deux sortes d’unité et de causalité entièrement opposées. Celui qui pratique régulièrement la morale de la cité éprouve ce sentiment de bien-être, commun à l’individu et à la société, qui manifeste l’interférence des résistances matérielles les unes avec les autres. Cela semble être l’essentiel de la signification de ce mot dans son acception la plus courante. Mais de l’objet, saisi par intuition, on passe sans peine, dans bien des cas, aux deux concepts contraires ; et comme, par là, on voit sortir de la réalité la thèse et l’antithèse, on saisit du même coup comment cette thèse et cette antithèse s’opposent et comment elles se réconcilient. Ceux qui s’appliquent à un organe déterminé s’épuisent très facilement. Lequel regrette, après coup, à mots couverts, la suprématie de la finance : « les intérêts capitalistiques acquis par le passé ont plutôt été protégés par la crise dans la manière que nous avons eu de la traiter » déclare désormais le ministre de l’Economie. L’instinct, au contraire, aurait la matéria­lité voulue, mais il est incapable d’aller chercher son objet aussi loin : il ne spécule pas. De même, les économies de la Russie, du Brésil et de la Chine ralentissent pour des raisons différentes. Avec l’encouragement à la construction de nouvelles interconnexions électriques et les menaces planant sur les importations de gaz en provenance de l’est de l’UE, on peut penser que l’ACRE verra ses pouvoirs renforcés par le paquet sur l’Union de l’Energie.

Archives

Pages

Catégories