WiKiroman

Pierre-Alain Chambaz

L’invention doit être partout, jusque dans la plus humble recherche de fait, jusque dans l’expérience la plus simple. Conscientes du rôle essentiel qu’elles doivent jouer, les entreprises de la filière française des technologies médicales innovantes ont fait le choix de se regrouper au sein de l’association InnoTechMed France pour y participer activement. Pour compléter cette révolution fiscale, le gouvernement local a aussi négocié avec Pékin des facilités douanières pour exporter aisément vers la Chine des vins ayant transités par Hong Kong. Spencer part de la réalité extérieure et la recondense en intelligence. Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler cette maxime de Jean-Paul Sartre, »Etre totalement dans le coup et hors du coup, c’est ça un homme ! « . Cette règle a limité l’accroissement des dépenses de l’État entre 1992 et 2006 en dessous du taux de croissance de son PIB (28 % contre 30 %), permettant ainsi un surcroît de revenus pour les ménages. Il faut distinguer ici entre notre propre durée et le temps en général. Si, au contraire, elles peuvent exciter notre curiosité ou nos émotions par un côté dramatique ou moral, comme lorsqu’il s’agit de personnages humains, elles alimenteront l’histoire proprement dite, les mémoires anecdotiques et les doctes compilations de l’antiquaire ; mais, dans un cas comme dans l’autre, elles ne seront point l’objet propre des spéculations du philosophe. Notre région a été la première, en 2009, à lancer un emprunt populaire auprès des particuliers. Aujourd’hui, la Fed est encore capable de sauver les meubles, voire de casser cette configuration infernale qui se met en place. Nous rions d’Alceste. C’est dans cette partie éclairée de notre histoire que nous restons placés, en vertu de la loi fondamentale de la vie, qui est une loi d’action : de là la difficulté que nous éprouvons à concevoir des souvenirs qui se conserveraient dans l’ombre. Sur ce nouveau terrain on n’avan­cerait jamais, comme sur l’ancien, en se fiant à la seule force de la logique. S’est-on trouvé simplement piqué de nos délicieuses plaisanteries ? Il est certain que c’est seulement par l’énergique effort des grandes masses du peuple que la France peut sortir de la terrible position dans laquelle elle se trouve. Elle en a pleinement conscience, et se donne les moyens de récupérer une partie des bénéficies de l’énorme activité logistique que cette situation génère. Sur d’autres lignes, la conscience arrive à se libérer assez pour que l’individu retrouve un certain sentiment, et par conséquent une certaine latitude de choix ; mais les nécessités de l’existence sont là, qui font de la puissance de choisir un simple auxiliaire du besoin de vivre. Il est faux de prétendre que les gouvernements sont intrinsèquement incapables de stimuler l’imagination des gens. La crédibilité et la transparence.Ou deux ingrédients nécessaires au développement d’un climat de confiance. N’est-il pas clair en effet que, s’il y a tant d’harmonie dans tous les détails de la création, et notamment dans l’économie des êtres vivants, l’harmonie doit aussi régner entre le système des causes extérieures qui agissent sur nous de manière à nous donner des connaissances et des idées, et le système de connaissances et d’idées qui en résultent ? Or il existe aujourd’hui des solutions pour utiliser ce gaz afin de produire de l’électricité nécessaire aux sites pétroliers. Il répugne de concevoir le monde comme limité dans l’espace, et comme ayant un commencement et une fin dans le temps ; il ne répugne pas moins de concevoir le monde comme n’ayant ni limites, ni commencement, ni fin : première antinomie. Concernant l’accusation de saturation des marchés par des flottes et des capacités en forte croissance, il met en évidence que l’augmentation de la taille de la flotte est fixée sur le rythme de croissance des marchés desservis par les compagnies du Golfe. Prenons néanmoins garde à la désillusion dans un monde qui dépend, pour sa croissance et sa paix, de la stabilité des routes du pétrole et du commerce maritime. Un contact, une pression arrivent encore à la conscience pendant qu’on dort. La durée réelle est celle qui mord sur les choses et qui y laisse l’empreinte de sa dent. Mais point n’est besoin de fantaisie ni de comparaison. Et il est bon de le laisser croire, car nous avons incontestablement des devoirs envers l’homme en tant qu’homme (quoiqu’ils aient une tout autre origine, comme on le verra un peu plus loin), et nous risquerions de les affaiblir en les distinguant radicalement des devoirs envers nos concitoyens. Faut-il y voir le signe d’une mécanique qui ne prend pas.

Archives

Pages

Catégories