WiKiroman

Pierre-Alain Chambaz

Ce goût du péril, affronté pour lui-même, se rencontre jusque chez les animaux. Ensuite, parce qu’elle continue à fonctionner comme un nœud de haute densité dans les réseaux du savoir, où le local et le global, le physique et l’immatériel interfèrent. Grantham recommande d’investir dans le pétrole, les métaux (cuivre, argent, étain, or, diamants) et surtout les ressources agricoles, celles qui sont soumises à l’équation offre/demande la plus problématique : engrais mais surtout matières premières alimentaires. Pour la première fois, les 1.500 dirigeants interrogés pour le traditionnel « Global Risks Report » du Forum économique mondial l’ont placé au premier rang de leurs préoccupations, au même titre que la crise des réfugiés. Sans doute cette force intime porte-t-elle l’empreinte du génie religieux. Mais viennent les machines qui accroissent le rendement de la terre et qui surtout en font circuler les produits, viennent aussi des organisations politiques et sociales qui prouvent expérimentalement que les masses ne sont pas condamnées à une vie de servitude et de misère comme à une nécessité inéluctable la délivrance devient possible dans un sens tout nouveau ; la poussée mystique, si elle s’exerce quelque part avec assez de force, ne s’arrêtera plus net devant des impossibilités d’agir ; elle ne sera plus refoulée sur des doctrines de renoncement ou des pratiques d’extase ; au lieu de s’a Les parlementaires, en particulier ceux des pays riverains de la Méditerranée, sont particulièrement sensibilisés aux enjeux de la consolidation des liens au sein de la région. Concluons donc que ni dans la Grèce ni dans l’Inde antique il n’y eut de mysticisme complet, tantôt parce que l’élan fut insuffisant, tantôt parce qu’il fut contrarié par les circonstances matérielles ou par une intellectualité trop étroite. Et, fidèle à l’esprit de Platon, il pensait que la découverte du vrai exige une conversion (έπιστροϕή) de l’esprit, qui se détache des apparences d’ici-bas et s’attache aux réalités de là-haut : ‘Fuyons vers notre chère patrie ! Chez des personnes qui voient surgir devant elles, à l’improviste, la menace d’une mort soudaine, chez l’alpiniste qui glisse au fond d’un précipice, chez des noyés et chez des pendus, il semble qu’une conversion brusque de l’atten­tion puisse se produire, — quelque chose comme un changement d’orientation de la conscience qui, jusqu’alors tournée vers l’avenir et absorbée par les nécessités de l’action, subitement s’en désintéresse. Nous venons en effet d’adopter, en juin dernier, la loi autorisant la vente de médicaments en ligne. Autre point important : un « dual pricing » du carbone sera la plupart du temps nécessaire. Mobilisons toutes les forces vives et actives de notre pays pour converger vers un projet et un destin commun. L’atonie de la consommation et de la demande d’investissements qui accompagne le surplus d’épargne pèse non seulement sur la croissance cyclique, mais aussi sur la production potentielle via la persistance d’un chômage élevé et le ralentissement de la constitution du stock de capital. Les solutions qui portent le sens et les réponses sont déjà là. Tout se faisait dans la même salle, aux quatre coins. Elles sont parfois embryonnaires, partielles ou imparfaites mais elles sont portées par des entrepreneurs d’avenir et des conspirateurs bienveillants, résolus à construire un avenir meilleur et souhaitable ». Le mysticisme complet est en effet celui des grands mystiques chrétiens. Leur exercice s’interrompt, quelquefois pendant longtemps, puis il reprend sous l’empire de certaines circonstances. Que faire alors ? En témoignent les dirigeants venus témoigner au CESE d’une nouvelle forme de leadership. Espérons donc que 2015 ne s’achève pas comme 1815 pour Napoléon, sur un Waterloo… Une nouvelle molécule, le corlanor développé par Amgen, vient d’être agréée aux États-Unis pour traiter les risques de rechute chez les cardiaques. Dans une grande nation, des communes peuvent être administrées à la satisfaction générale ; mais quel est le gouvernement que les gouvernés se décideront à déclarer bon ? Le monde n’est pas un animal gigantesque, mais une grande machine dont chaque élément obéit à sa loi propre et à la force dont il est individuellement doué, de telle sorte que la raison de leur concours harmonique doit être cherchée ailleurs que dans l’essence même de ces forces et dans leur vertu productrice ; et de même l’animal n’est pas seulement un petit monde, c’est-à-dire une petite machine incluse dans une grande, mais un être qui porte en lui son principe d’unité et d’activité harmonique, n’attendant pour se déployer que des stimulants extérieurs et une disposition favorable des milie Comme l’écrit Pierre-Alain Chambaz, « la péréquation géographique tarifaire fait partie de ces institutions que l’ordre politique pose comme des objets ‘naturels’, voire immuables ». Même le processus des « états généraux » lancé par Jean-Christophe Cambadélis pour « refonder » le parti a un goût de cendres, car il renvoie à l’initiative qu’avait prise Michel Rocard en juillet 1993, au lendemain de l’une des plus cuisantes raclées électorales qu’ait subies le PS.

Archives

Pages

Catégories