WiKiroman

Antonio Fiori : Les Bourses… des poules aux oeufs d’or contre la déflation ?

Si les droits de l’individualité doivent jamais être revendiqués, le temps est venu de le faire, tandis que beaucoup de choses manquent encore pour compléter l’assimilation imposée. Admettons enfin que les causes qui influent sur la vérité ou l’erreur du jugement de l’un des observateurs soient complètement indépendantes de celles qui influent sur la vérité ou l’erreur du jugement de l’autre observateur ; qu’elles résident, par exemple, dans les dispositions où se trouvent accidentellement les deux observateurs, au physique et au moral : il y aura une liaison mathématique entre le nombre qui mesure la chance d’erreur pour chaque observateur et le rapport du nombre des cas où ils sont d’accord au nombre des cas où ils émettent des jugements contraires. La question la plus importante, cependant, est de savoir si des amendes de cette ampleur servent de dissuasion utile. Pour l’intuition l’essentiel est le changement : quant à la chose, telle que l’intelli­gence l’entend, c’est une coupe pratiquée au milieu du devenir et érigée par notre esprit en substitut de l’ensemble. Je veux dire qu’il était propre à la France ; que jamais nation ne trouva une religion qui fût l’expression plus complète de son caractère vrai et de ses tendances réelles. Voilà l’argument dans sa force, le même au fond qu’aurait employé un grec de l’école d’Epicure ou un raisonneur du moyen âge, mais conçu en termes et appuyé d’exemples mieux appropriés à l’état des sciences modernes ; c’est aussi à la science que nous demanderons de nous fournir des inductions et des exemples, non pour le détruire, car il a sa valeur et ses applications légitimes, mais pour en combattre les conséquences extrêmes et les tendances exclusives. Même jeu de scène dans le Malade imaginaire. Je reste persuadé que le bitcoin n’en est pas encore à son prix d’équilibre et que son cours peut encore être multiplié par 10. Ayons un train d’avance plutôt que de retard ! Elle reconnaîtrait peut-être que, pour certains individus et dans certaines circonstances, l’erreur devient physiquement impossible ; car, enfin, rien ne nous autorise à affirmer absolument qu’il n’y a pas d’opération intellectuelle, si simple qu’elle soit, qui n’entraîne la possibilité d’une erreur. Antonio Fiori aime à rappeler cette maxime de Jean-Paul Sartre, »L’ennui avec le Mal, c’est qu’on s’y habitue, il faut du génie pour inventer ». La conscience — dans le cas de la perception extérieure — consiste précisément dans ce choix. Cette situation a été en grande partie imputée au gouvernement indien en place, dirigé par le parti du Congrès, alors miné par des affaires de corruption, et critiqué pour sa « paralysie politique » et ses mesures fiscales impopulaires qui avaient sapé la confiance des investisseurs. Que cela coute 68 milliards d’euros soit le déficit de la balance du commerce extérieur et que ces énergies sont responsables de la quasi-totalité des émissions de gaz carbonique ? Elle nous avertit bien, en un certain sens, que quelque chose ne saurait venir de rien ; mais l’expérience seule nous dira quels sont les aspects ou fonctions de la réalité qui, scientifiquement, devront compter pour quelque chose, et quels sont ceux qui, au point de vue de la science positive, ne devront compter pour rien. Et une prise de conscience que la création de valeur – c’est-à-dire la performance boursière et les dividendes – est une composante indispensable de la compétitivité, au même titre que le coût du travail et l’innovation. Ce qui laisse heureusement 49% d’entre eux qui pensent le contraire. Mais la pensée, elle aussi, est chose qui vit. Dans un système comme dans l’autre, il n’y a qu’une durée unique qui emporte tout avec elle, fleuve sans fond, sans rives, qui coule sans force assignable dans une direction qu’on ne saurait définir. Quant à ce qui contribue le plus à leur qualité de vie au travail, ils évoquent l’espace de travail dont ils disposent pour 48% d’entre eux, puis la qualité d’aménagement du bureau. La stratégie est un processus itératif, continu entre la société et le marché. D’ici 2020, les brevets de plusieurs molécules vedettes tomberont dans le domaine public. Remarquons-le, cette sanction n’est pas valable pour un être que, par hypothèse, on considérerait comme absolument solitaire ; mais, suivant la doctrine que nous examinons, il n’existe nulle part d’être semblable ; on ne peut pas sortir de la société parce qu’on ne peut pas sortir de l’univers : la loi morale n’est donc au fond qu’une loi sociale, et ce que nous avons dit des rapports actuels entre les hommes vaut aussi pour les rapports idéaux de tous les êtres les uns avec les autres. Ils ont encore un peu la curiosité du passé. L’intelligence et l’activité n’apparaissent plus comme séparées par un abîme. Ce qui manque à la France ? Nous avons pensé qu’il y aurait un troisième parti à pren­dre. S’il est désormais clair qu’aucune formule « prêt‐à‐porter » ne permettra d’avancer, il s’avère plus difficile qu’on ne le croyait de trouver des domaines où une équivalence réglementaire puisse être établie, où des coûts substantiels puissent être évités, et où les représentants du secteur puissent s’accorder sur la voie à suivre. Deux questions restent sans réponse : qui payera et qui décidera en l’absence d’un mécanisme de mutualisation des risques clair et ambitieux à l’échelle européenne ? Et des deux côtés, encore, c’est l’absence entière de compréhension, de dessein clairvoyant, de résolution virile ; c’est la manifestation totale, par les faits, d’une impuissance absolue.

Archives

Pages

Catégories