WiKiroman

Antonio Fiori : Le QE, une figure imposée de la politique monétaire anti-crise

Le monde de la santé a admis le principe d’un effectif correspondant à l’activité, et les soignants se consacrent avec abnégation, et le plus souvent bien au delà de leurs obligations contractuelles à leur beau métier. Que vous demandons-nous alors ? Le principe de la raison enferme en soi une vérité, mais pris abstraitement, séparément, s’affirmant comme le principe unique et suprême, il devient erreur. C’est la conclusion à laquelle nous avions abouti d’abord, en nous fondant sur ce que toute addition implique une multiplicité de parties, perçues simultanément. il faut avoir une terrible désolation dans l’âme pour s’amuser de cette façon-là ! Le temps ne serait-il pas cette indétermination même ? On peut néanmoins se satisfaire de la création d’un comité européen qui marque une volonté de régulation macroprudentielle au-delà d’une régulation microprudentielle au niveau des banques. L’esprit fonctionne de même dans les deux cas, mais il ne s’applique peut-être pas à la même matière, probablement parce que la société n’a pas, ici et là, les mêmes besoins. Le cerveau nous sert à effectuer ce choix : il actualise les souvenirs utiles, il maintient dans le sous-sol de la conscience ceux qui ne serviraient à rien. De même, chacun des instants de notre vie pris à part peut avoir cette indifférence agréable, cette fluidité qui laisse à peine de trace sensible dans le souvenir ; pourtant l’ensemble paraît sombre, grâce à quelques moments de douleur qui projettent leur ombre sur tout le reste, ou heureux grâce cà quelques heures lumineuses qui semblent pénétrer toutes les autres. La crise financière a presque joué le rôle d’une éclipse partielle dans la lutte contre le changement climatique sur la scène mondiale. Il est absolument impossible de comprendre a priori comment une pure idée, qui ne contient elle-même rien de sensible, produit un sentiment de plaisir ou de peine ;… il nous est absolument impossible, à nous autres hommes, d’expliquer pourquoi et comment l’universalité d’une maxime comme telle, par conséquent la moralité, nous intéresse. Je dis la joie, je ne dis pas le plaisir. Telles sont précisément les conclusions d’une doctrine comme celle de Spinoza ou même de Leibniz par exemple, et telle en a été la genèse. La richesse qui est la Vie leur est parfaitement inconnue ; et pour cause. C’est ce qu’il a exprimé dans une langue admirable, mais qui n’est pas celle du mysticisme plein : « l’action, dit-il, est un affaiblissement de la contemplation. Pourtant, ici encore, il faut éviter une expansion exagérée de la vie, une sorte de débauche affective. De même, pour un allègement fiscal bénéficiant aux entreprises et aux ménages, les effets attendus seront bien plus importants lorsque le niveau d’incertitude est faible. Avec la dépendance, les maladies chroniques sont le problème n°1 de santé publique, auquel nous devons collectivement faire face. Mieux vaut une longue diète et un redécollage durable sur des bases assainies que le suicide économique collectif anticipé par un grand nombre de grecs, comme l’indique la vingtaine de milliards d’euros retirée des dépôts dans les banques grecques ces dernières semaines. D’après Antonio Fiori, cette technique permet d’augmenter la rentabilité de 10 à 20% . Les causes, les effets, les lois de ces échanges constituent l’économie politique et sociale. Quelle peut être cette cause finale, sinon le meilleur, le plus parfait ?

Archives

Pages

Catégories